40 jours de méditation - 2021


Lundi 8 février


Luc 1 : 64...Au même instant, sa bouche s'ouvrit, sa langue se délia, et il parlait, bénissant Dieu.


Auparavant l'ange Gabriel avait annoncé à Zacharie que sa femme Élisabeth serait enceinte. Mais Zacharie doutait...il ne croyait pas vraiment car il regardait aux apparences, il était vieux.


L'ange Gabriel le sermona et lui déclara qu'à cause de son incrédulité, il serait muet.


Lorsque son épouse mit au monde son enfant, Zacharie écrivit sur une tablette le nom de Jean, le nom que l'ange avait dit. Aussitôt sa langue se délia et il se mit à bénir Dieu...


Tant et aussi longtemps qu'on marche dans l'incrédulité ou le doute, il semble que notre bouche est "paralysée", elle reste fermée. Il semble alors que nous sommes incapables de déclarer les promesses de Dieu pour notre vie.


On dit que la bouche parle de l'abondance du coeur...


Si le doute ou l'incrédulité règne dans notre coeur, ces choses nous empêchent de confesser la parole.


Lorsque Zacharie a "confessé" le nom que l'angle lui dit, sa langue s'est déliée parce qu'il a finalement crû l'ange.


Il y a une leçon spirituelle pour chacun d'entre nous...


Apprenons, inspirés par les promesses de Dieu, à confesser celles-ci et voyons la puissance de Dieu se manifester par leurs accomplissements.


Non seulement la bouche de Zacharie fut déliée mais il se mit à bénir Dieu. Apprenons à bénir Dieu, même avant l'accomplissement de ces promesses. Lorsqu'on donne gloire à Dieu, nous démontrons que nous avons la foi et que nous avons confiance en ses promesses.!


La foi manifestée par une louange envers Dieu l'honore!


Que notre langue soit constamment déliée pour proclamer la bonté de Dieu!


Prière : Seigneur, règne dans notre coeur, par ta parole. Montre-nous dans nos vies où il y a du doute ou de l'incrédulité et, par ta parole, crée en nous une foi toujours actuelle, une foi qui nous pousse à élever notre voix et à te glorifier! Merci Seigneur !