40 jours de méditation - jour 24


Mercredi 2 février


Luc 15 : 20…Et il se leva et alla vers son Père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa.


Ce n'est pas nécessairement de la façon que de nombreux chrétiens perçoivent l'amour de Dieu pour eux. Certains pensent à tort que Dieu n'attend qu'on ne fasse un erreur, que l'on pèche pour qu'aussitôt il nous châtie.


L'enfant prodïgue pensait, de son côté, que ce que son Père avait à lui offrir n'était pas satisfaisant. Il convoitait la position des gens du monde. Ceux-ci semblaient beaucoup plus heureux que lui-même et il décida de partir et de se donner du bon temps !


Mais il avait oublié une chose essentielle que vous et moi devrions toujours se rappeler lorsque nous sommes tentés de "délaisser" le Seigneur pour la jouissance éphémère du péché. Les plaisirs du monde, une fois consommés, laisse celui ou celle qui les consomment, avec un vide intérieur grandissant.


Dieu a mis dans le coeur de l'homme la pensée de l'éternité. Ce vide ne peut être comblé avec des choses matérielles.


Oh!…pour un temps cela semble suffisant, mais pour celui qui a déjà goûté à la présence de Dieu, il n'y a rien de comparable sur cette terre et tôt ou tard, ce besoin pour sa présence ressortira !


L'enfant prodïgue reconnut son erreur et il retourna vers sa maison, vers son Père. Il n'était pas certain de l'accueil de son Père…il ne le connaissait certainement pas bien !


Et c'est là qu'est intervenue la grâce, le Père ému de compassion, tellement heureux de revoir son fils courut se jeter à son cou…


Il n'y a rien dans ce monde qui peut vraiment satisfaire ce besoin intérieur, seulement la présence de Jésus, la présence de son amour !


Lorsque l'on manque, lorsqu'on s'est éloigné, lorsqu'on a fait la pire des gaffes, la seule attitude gagnante c'est de retourner vers le Seigneur avec un coeur repentant.


Loin de nous condamner, loin de nous faire des reproches, les deux caractéristques qui nous accueilleront à la porte, seront sa compassion et sa joie de nous voir enfin de retour !


Puissions-nous toujours plus découvrir son amour et sa compassion au moyen de sa grâce. Plus nous le découvrirons, plus notre amour pour lui se fortifiera et se raffermira !


Verset à méditer : 1 Jean 4 : 19…Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier.


Citation : Dieu permet les difficultés afin que toujours plus nous découvrions sa grâce nous conduisant vers son Amour !


Prière : Merci Seigneur pour ta compassion ! Merci Seigneur de ne pas nous traiter selon nos péchés ! Merci Seigneur pour ta patience mais aussi pour la provision que tu mets à notre disposition lorsqu'on se tourne vers Toi. Merci !



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout